Témoignages

L'atelier vocal "Chanter sa vie par la voix et le corps"

Suite à l’émission de télé sur Direct 8 : Mathilde participe à un atelier. Elle retrouve un emploi... et un compagnon, avec le goût d’aimer et d’être aimée.

J’ai 60 ans, je suis divorcée et je vis seule depuis 6 ans. Depuis ce divorce, je ne me sentais pas du tout prête pour une autre relation. Par ailleurs, j’avais perdu mon travail il y a 3 ans et je passais mon temps à regarder la télé en boucle et à lire des livres. Ma recherche d’emploi ne débouchait pas. J’allais au cours de gym, mais je les faisais un peu machinalement. J’avais entrepris une analyse depuis 1 an et demi, mais ce travail était totalement intellectualisé, comme si ma tête était coupée de mon corps, qui était sans tonicité et lourd. J’ai vu Anne Leblanc au cours d’une émission télévisée sur Direct 8 dans le cadre d’une émission de Psychologie, et j’ai tout de suite senti le besoin de m’inscrire à ses ateliers "Chantez sa vie par le corps et la voix".

Ce que j’attendais au début c’était de faire du chant, et j’ai compris au bout de quelques séances que ses ateliers sollicitaient tout le corps et pas uniquement la voix. Ce travail ludique, vécu dans un climat de détente, m’a aidé à débloquer et lâcher le contrôle de ma tête pour libérer mon corps. Sa méthode est souple, son regard bienveillant, sans jugement et elle nous encadre en nous procurant la sécurité nécessaire au changement. Les séances avançaient et je sentais du plaisir et de la joie en participant à ses cours. Dans le même temps, j’ai repris ma recherche d’emploi. J’ai eu deux entretiens sérieux avec un DRH. Lors de ces entretiens je me suis sentie complètement posée, calme et sûr de moi. Ils m’ont même dit avoir été impressionnés par ma force et mon calme. A la suite de ces entretiens, j’ai retrouvé un emploi qui correspond à ce que j’attendais. Ma vie de femme a également bougé puisque j’ai rencontré un homme. Je me sens à nouveau femme, prête à aimer et à être aimée.

Mathilde, Ancien demandeur d'emploi

Ma demande initiale était d'apprendre à parler avec une voix qui s'entende, car je retenais difficilement l'attention de mon interlocuteur ou de mon auditoire, et j'avais des soucis pour prendre la parole sans être coupé, car ma voix ne percutait pas. Souvent on disait que l'on ne m'entendait pas et qu'il fallait que je hausse le ton.

Ce que m'ont apporté ces séances :
Une prise de conscience de la 
mobilisation à faire avant mes entretiens pour avoir une expression non verbale positive et dynamique. Concrètement c’est prendre une bonne posture pour que ma voix porte le mieux possible. D’autre part, j’ai appris à être attentif à mon expression (sourire) et à ma gestuelle (laisser s'exprimer mon corps).

Résultats :
Mes entretiens sont plus animés et l'interlocuteur le ressent, de plus cela anime la réunion. Mon expression vocale est dynamique et claire, je suis bien perçu et l'interlocuteur se détend.
De même en réunion, l'attention de mon auditoire est captivée, la parole m'est moins coupée, et j'en ai un retour positif par des questions ou des avis concernant ce que j'ai exprimé.

Mon objectif maintenant est que tout ceci devienne un réflexe naturel.

Pascal, Demandeur d’emploi

Ma demande au départ faisait l'objet d'une interrogation récurrente :
"Pourquoi ne m’entend t-on pas lorsque je m'exprime à haute voix ?"
C'est cette question qui m'a poussé à faire un lien avec la proposition de thérapie d’Anne Leblanc qui était près de mon téléphone depuis des mois.

Chaque séance correspondait à un décryptage des circonstances où le malaise se produisait. Comment, par exemple, je me positionnais physiquement et psychologiquement, et pourquoi l'issue que j’avais mise en place était de me taire, notamment avec mes proches ?

A la fin de chaque séance, Anne me proposait en accord avec moi, d'utiliser les outils que j'avais réussi avec son aide à trouver pour les utiliser dans les situations de mon malaise. Séance après séance, j'ai découvert, grâce à ces petits outils qui n'appartiennent qu'à soi :
• J'étais capable d'une voix compréhensible, sensible, intelligible voire intelligente.
• J'avais mes propres limites.que j'étais physiquement capable d'être là et bien là en accord avec moi.
• Jétais capable de recul en me visualisant autrement pour m'aider à garder ma liberté.
• J'étais capable d'exprimer mes besoins réels plutôt que mes attentes.

Tout ce travail avec Anne, m'a fait trouver ce qui était là mais enfoui : l'estime de moi, respectable et unique, une liberté personnelle, un ancrage très solide, en somme une valeur à moi-même.

Je peux en toute sincérité dire que "je n'ai plus peur d'avoir peur".
J'avance avec plus de confiance et plus de sourire et n'ai plus peur des Barbes Bleues !!!

Véronique, Artiste Peintre

La relaxation et le travail sur le corps, la voix m’ont aidé à sortir du tout cognitif. J’ai développé ma capacité à faire face à un public.
 
Maintenant je sais comment "porter" ma voix et lui donner davantage de puissance. Je peux réduire mon débit de parole (qui était très rapide) et donner de la clarté à mon expression grâce à l’articulation. J’ai pris confiance en moi face à un groupe, un public. Je sais maintenant m’exprimer en public. Cette formation m’a permis de lever des inhibitions.
 
J’ai appris à repérer l’expression non-verbal : il fait pleinement partie de la communication.

André, Etudiant école de cadre de santé